5 trucs à savoir avant de changer vos fenêtres

Produits
5 août, 2016
Quel est le meilleur imperméabilisant entre le Nerver Wet, le Jig-a-loo et le Thompson Waterseal?
6 septembre, 2016
VOIR TOUT
changer vos fenetres

changer vos fenetres

PartagerFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail

L’achat de nouvelles fenêtres est un investissement important. Il est donc tout à fait normal de vouloir conserver vos fenêtres actuelles le plus longtemps possible. Avant de les changer, on peut penser à les réparer. Cependant, il vient un temps où le facteur énergétique de vos fenêtres n’est plus optimal et il faut donc les changer.

1. Il est possible de changer le thermos

Si vous avez de la condensation au milieu de votre fenêtre, il est possible de penser à changer seulement le thermos. Avant d’investir à ce niveau, on doit quand même s’assurer de la qualité de la fenêtre actuelle. Plusieurs fenêtres économiques vont jaunir, craquer ou se déformer ou encore le PVC va fariner, après seulement 10 à 15 ans. Si l’on remarque une ou l’autre de ses caractéristiques, il est conseillé d’investir dans une nouvelle fenêtre.

2. Peindre vos fenêtres.

On peut changer la couleur de nos fenêtres. Pour une fenêtre de PVC, c’est toujours en fonction de la qualité du PVC, car certains sont trop mous et ils risquent alors se déformer avec la chaleur causée par une couleur foncée.

Il est important de s’informer avant de peindre vos fenêtres. Le PVC PH Tech, qui est utilisé dans la fabrication de nos fenêtres, est conçu pour résister à la chaleur. On peut donc aisément le peindre. Il est quand même primordial d’utiliser une peinture résistante au rayons du soleil et aux intempéries. Pour ce faire, il est important de contacter un professionnel, car vous pourriez détériorer prématurément vos fenêtres.

3. Changez le style!

Même si vous avez opté pour changer seulement vos thermos, il est tout de même possible pour vous de changer le style de vos fenêtres, en ajoutant, modifiant ou en enlevant le carrelage dans votre vitre. Vous pouvez aussi jouer sur la couleur de votre carrelage ou ajouter sur une fenêtre existante, un faux baratin large!

4. Réparez les pièces!

Si vous avez un problème avec la quincaillerie d’une ou de plusieurs de vos fenêtres et que celles-ci sont de bonne qualité, il est possible d’obtenir les pièces de remplacement : poignées, mécanismes de fermeture, barrures, etc. Quasiment tout peut être changé !
Sur certains modèles d’extrusion (comme ceux de Pierre Naud), il même possible de remplacer le coupe-froid.

5. Éliminez les infiltrations d’air!

Les fuites d’air se produisent par le cadre de la fenêtre, donc rien à voir avec les vitres ou le PVC. Il existe un test très simple à réaliser. Celui-ci permet de détecter soi-même les fuites d’air. Le test consiste à passer une bougie devant le cadrage et si elle vacille, c’est qu’il y a une perte de chaleur ! La façon simple d’y remédier est de refaire le joint de scellant qui est à l’extérieur. Ce dernier doit être inspecté à chaque année. Quand le scellant sèche, il y a évaporation du solvant, ce qui fait en sorte que le joint peu rétrécir légèrement. Il est donc important de le refaire et de continuer à l’inspecter à chaque automne.

En terminant, si le problème est général, Il est préférable de remplacer toute la fenêtre pour gagner en confort et en économie d’énergie. En changeant vos fenêtres par des fenêtres Pierre Naud, vous n’aurez pas à le refaire avant des dizaines d’années, car vous vous assurez d’avoir un PVC et une quincaillerie répondant aux plus hautes normes de l’industrie.

PartagerFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *